À propos du syndrome de Williams et Beuren

Les camps FEWS

La Fédération Française représentée par Christian Castillon, référent national auprès de la Fews, a rejoint la Fédération Européenne du Syndrome de Williams en 2005  pour des rencontres internationales des porteurs du Syndrome de Williams au niveau européen.  Cette belle initiative a été récompensée par le succès de l’organisation annuelle de camp de vacances sur une durée d’une semaine dans un pays européen différent. Depuis 2005, date de la première rencontre internationale en Norvège, 6 camps ont pu être organisés au niveau de l’Europe.

Ce formidable élan de solidarité et de partage a offert à nos « Williams » une ouverture sur le monde et leur a permis de se confronter à de multiples challenges au niveau personnel, notamment renforcer leur autonomie et réfréner leurs angoisses, loin de leurs parents ou repères socio-culturel, communiquer dans une autre langue ou bien trouver une autre forme de langage avec les différents participants, afin de partager ces moments de découverte d’un pays étranger, les rires et aussi des larmes au moment de la soirée festive marquant la fin de chaque camp. Ces enfants, qui partagent les mêmes difficultés liées au syndrome, se comprennent, s’apprécient, se respectent au-delà de leur nationalité ou origine, un bel exemple d’humanité et d’universalité.

Laissons-nous porter par cette réussite et pourquoi pas rêver à d’autres rencontres organisées au niveau mondial pour rencontrer nos homologues américains, canadiens, australiens et bien d’autres continents peut être ?

Le camp Fews de la France à Valbonne